Actif, pas de recrutement

Stimulation électrique transcrânienne pour Mal de Débarquement Syndrome

Le but de cette étude est de déterminer si la neuromodulation externe utilisant la stimulation électrique transcrânienne (TES) peut réduire la perception de l'auto-mouvement qui est ressentie par les patients atteints de MdDS. Mal de debarquement se traduit par «maladie du débarquement» et se réfère à la sensation chronique d'étourdissements de bascule qui survient après une exposition à un mouvement passif. Une forme similaire d'étourdissements à bascule peut être ressentie sans déclencheur de mouvement chez les personnes présentant certains facteurs de risque.

Le traitement du MdDS est limité et la morbidité est élevée. L'objectif de l'étude est de déterminer si le TES peut supprimer les étourdissements du MdDS soit en tant que thérapie autonome, soit en tant que thérapie d'appoint à d'autres formes de neuromodulation telles que la stimulation magnétique transcrânienne. Les enquêteurs détermineront la durée optimale du traitement et les paramètres de stimulation.

Emplacement: University of Minnesota, Minneapolis, Minnesota, États-Unis
Commanditaires et collaborateurs : Université du Minnesota
Chercheurs : Chercheur principal : Université Yoon-Hee Cha du Minnesota

Identifiant ClinicalTrials.gov (numéro NCT): NCT02540616

Recrutement

Traitements de Mal de Débarquement Syndrome (MdDS) par habitude de stockage de vitesse

Le syndrome de Mal de Debarquement (MdDS) est un trouble de l'équilibre sous-reconnu mais néanmoins courant, qui survient dans la plupart des cas après une exposition à un mouvement passif prolongé. Les approches thérapeutiques actuelles se concentrent sur la réduction des symptômes, mais elles peuvent être redéclenchées. Ce projet vise à déplacer l'orientation du traitement MdDS vers l'élimination permanente du déclencheur des symptômes tout en minimisant les symptômes.

Lieu : Centre de test vestibulaire, New York, New York, États-Unis
Commanditaires et collaborateurs : Icahn School of Medicine at Mount Sinai & National Institute on Deafness and Other Communication Disorders (NIDCD)
Chercheurs : Chercheur principal : Sergei Yakushin, PhD, Icahn School of Medicine at Mount Sinai

Identifiant ClinicalTrials.gov (numéro NCT): NCT04213079

Pas encore de recrutement

VAGUES pour le Syndrome de Mal de Débarquement

Cette étude recrutera des personnes atteintes du syndrome de Mal de Debarquement (MdDS), un trouble causé par l'entraînement au mouvement oscillant qui entraîne des vertiges oscillants persistants. Les déclencheurs typiques du MdDS sont les voyages en mer et en avion. Des études antérieures sur le MdDS ont montré que la connectivité fonctionnelle mesurée à la fois par l'EEG et l'IRMf diminue lorsque les symptômes du MdDS s'améliorent. Cette étude vise à utiliser la stimulation visuelle et auditive asynchrone fournie par une application pour téléphone intelligent (WAVES) administrée par des lunettes de réalité virtuelle pour moduler le vertige dans MdDS avec l'hypothèse que ces stimuli peuvent désynchroniser la connectivité fonctionnelle.

Lieu: _
Commanditaire : Université du Minnesota
Informations fournies par (Partie responsable) : Université du Minnesota

Complété

Stimulation magnétique transcrânienne pour Mal de Débarquement Syndrome

Le but de cette étude est de déterminer si la neuromodulation externe utilisant la stimulation magnétique transcrânienne répétitive (rTMS) peut réduire la perception de l'auto-mouvement ressentie par les personnes atteintes du syndrome de mal de débarquement (MdDS). Le mal de débarquement se traduit par la « maladie du débarquement » et fait référence à la sensation chronique de vertige qui survient après une exposition à un mouvement passif. Le traitement du MdDS est limité et la morbidité est élevée. L'objectif de l'étude est de déterminer si la SMTr peut supprimer les étourdissements du MdDS et de déterminer si l'imagerie et les biomarqueurs électriques peuvent aider à un ciblage plus efficace. Les chercheurs établiront des corrélations entre l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf), l'électroencéphalographie (EEG) et des caractéristiques cliniques spécifiques pour déterminer si la connectivité fonctionnelle entre des centres particuliers du cerveau est en corrélation avec l'amélioration clinique.

Emplacement: University of Minnesota, Minneapolis, Minnesota, États-Unis
Commanditaires et collaborateurs : Université du Minnesota
Chercheurs : Chercheur principal : Université Yoon-Hee Cha du Minnesota

Des informations complètes sur les études cliniques du MdDS sont disponibles sur ClinicalTrials.gov.

Etudes cliniques webmaster 12:00 am